Recherche


Rechercher dans ce Blog


lundi 11 janvier 2016

Décadence


Une douleur profonde déchire mon corps
Quelque chose à l'autre bout ressort
Cet éclat métallique y est logé
Me traversant durant mon apogée


Je chus du haut de mon pilier
Et qui m'était désormais familier
Et que j'avais eu tant de mal à dresser
Un rêve que j'avais pu caresser

La chute enfin m'amène au sol
Mes yeux s'ouvrent sur cette idole
Qui n'est que le coupable de ma mort
Celle que l'on nomme puissance à tort

Je sais qui il est derrière ce masque
Vanité, bien connu pour ses frasques
Est le véritable nom de ma décadence
Ainsi que celle de ma descendance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire