Recherche


Rechercher dans ce Blog


jeudi 4 juin 2015

Gladiateur

Porté par une clameur, j'avance
M'arme avec seulement ma vaillance
L'arène est sombre, inquiétante
L'atmosphère est lourde, pesante

Devant moi, l'obscurité m'attire
Est-ce ma destinée finalement
Finir à l'ombre tranquillement
Je dégaine mon arc puis tire

La flèche se perd en silence
Je ressens quelque chose, l'absence
Il n'y a rien autour de mon corps
Et je n'ai qu'une envie, aller dehors

Marche arrière, je cours, m'éreinte
Pour fuir ce terrible lieu maudit
Me demandant pourquoi cette cible-ci
Me fut lors du tir hors d'atteinte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire