Recherche


Rechercher dans ce Blog


dimanche 26 avril 2015

Chute Onirique (Kaléïdoplumes)

Consigne numéro 341 (cliquer ici pour voir d'autres textes sous cette consigne)

Ecrire un texte inspiré de ce dessin

Contraintes:

Forme: Poésie

Incipit: Quand on ferme les yeux


vendredi 24 avril 2015

Le Sourire

Un regard, ton plus beau sourire
Ça y est,enfin ton cœur soupire
Tu vas finalement connaitre l'amour
Sans penser aux autres alentour

Vous n'êtes plus que deux ici
À contempler vos lèvres attirantes
Chacun avec des pensées affolantes
Tel qu'emmener l'autre dans le lit

Aimer du premier contact, regard
Cette sensation te laisse hagard

Perdu passant de la bouche aux yeux
Tu ne te dis qu'une seule chose;
"Aucun doute possible je la ou le veux"
Alors tu avances, ça y est, tu oses!!!

jeudi 23 avril 2015

Déchirement

Deux jours se rapprochent
Deux êtres se décrochent
Séparés à jamais dans la douleur
Par le Styx et son passeur
La mort d'un fût la fin
Du premier il ne reste rien
Du second demeure une épave
Qui simplement se déprave.

mercredi 22 avril 2015

Pensée 1

Tel un cœur sans âme
Comme une âme sans cœur
Je te regarde femme
Et je reste songeur.

mardi 21 avril 2015

Prison

L’espace vide de ma cellule
Raisonne de multiples bruits
Isolé sans même un pull
Comme ration : un pov'fruit

vendredi 17 avril 2015

Kaléïdoplumes - Présentation


Bonjour à tous, récemment une amie m'a fait découvrir un forum d'écriture assez sympathique, regroupant plusieurs écrivains amateurs dont pas mal d'un très très haut niveau.

Je m'y suis inscrit pour voir ce que ça donnait et ce que j'y ai découvert est plutôt intéressant.
En effet ce forum contient plusieurs parties, quelques une pour guider un nouvel arrivant.
D'autres concernant les écrits des membres et un espace détente.

Concernant l'inscription sur le forum, elle se passe en deux parties; une inscription basique comme sur tous les forums, puis une demande de texte de la part du maître robot;
Voici le poème écrit dans cette optique et qui a été plutôt bien accueilli par le public:

Consigne: Pouvez-vous écrire un texte de quelques lignes sur votre rapport à l’écriture?

Écrire

C'est exposer des sentiments
Se libérer en s'exprimant
Imaginer, inventer pour s'évader
Pour partir se balader

Écrire est un besoin
Qui permet de partir loin
Et aussi d'étaler son âme
Sans pour autant qu'on se dame

On peut parler d'amour
Ou de ce qui se passe autour
Créer des mondes fantastiques
Ou bien faire une œuvre artistique

Au final l'écriture permet tout
Mais surtout d'être nous
Tel est ma raison de faire
Et de ne jamais me taire

Ratkiller



L'une des particularités de ce forum, mis à part le niveau d'écriture de certain^^ , est une possibilité d'écriture sur consigne (et une bonne ambiance au premier abord).

J'utiliserais surement pas mal de consignes proposées pour faire des poèmes (peut-être même des textes...) et les posterais ici en précisant ce qu'est la consigne et un lien y menant!


Bon weekend à tous !






Rage 2

Noir est mon cœur
Douce est la rancœur
Besoin d’extérioriser
Envie de terroriser
Mes amis très proches
La langue dans la poche
Vous fuyez mon courroux
Pourquoi restes tu?
Tu réveilles le loup
Tu veux qu'il te tue?
Vas t'en laisses moi!
Que veux-tu au final?
Une petite douleur anale?
Viens là, amène toi!

lundi 13 avril 2015

Ma Meute

Belle meute presque impeccable
Avec une violente rage implacable
Une grande armée de loup terrifiant
Vraiment tous les gens sont méfiants
De votre grande et terrible puissance
Attendez dans l'ombre avec patience
Votre proie passera, et sera vôtre!
Pourquoi toujours chercher les autres
Ils viennent à vous, vous provoquer
Alors là soudainement vous répliquez
Vos adversaires ne valent jamais rien
Face à vous, ça se voit très bien
Vous avez la puissance pour vaincre
Et de nombreux mots pour convaincre
Vous êtes et serez à jamais ma famille
Quoiqu'il se passe, je suis une brindille
Et je fais partie du même bouquet que vous
Ensemble avec vous, on est des loups

vendredi 10 avril 2015

L'amour entre mère et fille

L'amour s'en va et revient;
Un cas il est toujours présent 
Depuis la naissance comme un lien
Celui d'une mère à son enfant
Attaché depuis la naissance 
Elles sont inséparables
Se confie avec aisance
À l'autre, c'est adorable
Cet amour est infini
Lumineux, il nous éblouit
On vous regarde admiratif
Il est tellement beau
Parfait et donc instructif
Vous formez un joli tableau



jeudi 9 avril 2015

Le Mensonge

Balancé sans pitié à la gueule
Souvent, de ceux que tu aimes
Une fois découvert, tu es seul
Tu as commis l'erreur suprême

Espoir

Seul dans la pénombre, j'avance
Sombre et brouillée est ma conscience
Quelqu'un me cherche, me poursuit
Je me demande donc qui je suis
Qu'ai je fait dans ce flou passé
Où tout de ma mémoire fut effacé
À tâtons je cherche dans le noir
Un souvenir, un peu d'espoir