Recherche


Rechercher dans ce Blog


lundi 19 janvier 2015

A Comme Association, Tome 7

Car nos coeurs sont hantés, d'Erik L'Homme





Résumé:

Réveillé en fanfare par Fafnir, son sortilège-espion, Jasper s'apprête à partir sur les traces du dangereux chamane. Lorsque Jean-Lu, venu à la rescousse, tombe sur trois sbires évanouis sur le pas de la porte, il lui faut inventer une nouvelle série de mensonges - un art très prisé par l’Association ces derniers temps. Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là. Jasper, devenu ennemi public numéro un, est pourchassé par des Anormaux enragés, par un Mage rancunier et même par mademoiselle Rose, transformée en chef de guerre ! Si notre magicien en herbe découvre les secrets des mondes qui l’entourent, il lui manque encore de nombreuses réponses ; à commencer par le mystère des pouvoirs de Nina ! Heureusement, Ombe est là pour le guider, que ce soit pour affronter un loup-garou ou une jolie fille...





Critiques:

Si il a un truc à dire sur le livre c'est : ça bouge!

L'Association, Jasper, les méchants s'activent et pas qu'un peu!

L'intrigue reste simple et pas tordu pour un sous(j'adore quand c'est tordu mais là c'est reposant , pas un mal vu le type de lecture que c'est)

Encore une fois un tome court (comme tous ^^) et sans vraiment une fin (comme les derniers tomes à partir du 4 je dirais) bien que certaines choses s'arrangent ce qui justifie en partie de terminer le chapitre tome.

Fafnir toujours un fidèle petit sort qui dépasse de loin sa fonction première, les dialogues entre Ombe et Jasper se développent et c'est magnifique, ils deviennent plus présent que dans le 6... C'est une confrontation de style mêlé à de l'humour amour fraternel fort qui apporte un énorme plus au livre.

L'histoire est beaucoup moins innocente que dans les premiers tomes et dans celui là ça se ressent vraiment, Jasper n'est plus un enfant (ou moins (en partie (je pense ^^ (ps: spoil (presque)))))

L'histoire est développée, les personnages sont complexes(pas l'inverse hein)...

Agréable à lire et j'ai pas envie que ça se termine!!

Au niveau du titre, je pense qu'il prend tout son sens à la fin du chapitre 1 (citation plus bas), on comprend ce que l'auteur veut nous dire,

La fin arrive prochainement mais je traîne un peu sur la lecture j'veux pas que ça se finisse!!!!!!!!




Citation:


  Les images de ces moments heureux, dans le lointain reflet qu'elles me laissent, sont encore plus puissantes. Elles hantent mon cœur, se transforment en mirages qui me font frissonner.
  Elles engendrent un sentiment désagréable: et si je n'en avais pas assez profité?
  Il faut hélas avoir perdu quelque chose pour s'apercevoir qu'on y tenait...












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire